Jardin en ville

Au coeur de la ville, un jardin intime d'allure contemporaine.

Métamorphose extraordinaire d'un ancien parking asphalté, jouxté d'un hangar maraîcher. Un concentré de jardin dans un esprit urbain.

Protégé de hauts murs habillés de végétation dense et d'une longue enfilade de bambous, le jardin a rapidement trouvé son âme dans ce contexte ardu. Ici, tout est réuni et savamment concentré.

A l'entrée, de belles pierres des carrières des Baux plantent le décor. Derrière, un mur dissimule les voitures. « Dans un si petit espace, tout est affaire de logique et d'astuce »...

Pour cette récente réalisation, Dominique Lafourcade a exploité les contraintes : taille très réduite du lieu dans un environnement citadin. Elle a prolongé au maximum la perspective, occulté le voisinage immédiat, fait appel à la sculpture et à l'eau et elle a introduit quelques plantes exotiques tout en restant fidèle aux essences locales.

Rehaussée par un superbe oculus en fer peint, la piscine incrustée dans le deck reçoit l'eau de quatre fontaines à cycle fermé. Construites en simple brique, leurs jets puissants font écran aux bruits de la ville, tandis que, près de la maison, une autre fontaine bruit imperceptiblement.

Un buste en marbre attire le regard et magnifie la perspective ; revisité, il surgit du fond du jardin entre les buissons très soignés taillés en boule.

Transition entre pelouse et deck, un tapis minéral est serti de succulentes. Touche plastique ultrasophistiquée, la paysagiste a opté pour une pelouse artificielle, fruit des dernières recherches technologiques.

Cohérente, dans sa démarche, Dominique Lafourcade n'en finit pas d'explorer de nouvelles pistes.