L'Architecture des Jardins de Prestige

Axes, perspectives, niveaux, lignes, pleins et vides, ombre et lumière... l'architecture du jardin est pensée comme l'organisation d'un tableau.

Qu'il s'agisse d'un jardin méditerranéen, d'un jardin classique à la française, à l'italienne ou d'un jardin contemporain... Seule la recherche de l'harmonie entre volumes, structures, couleurs et sensations permet la création d'un véritable jardin de prestige.

Dominique Lafourcade se souvient encore de son émotion lorsque, sur les collines de Florence, elle découvre une villa du début du XVIIème siècle, La Gamberaia, entourée de son exceptionnel jardin Renaissance. L'endroit est magique, fait de perspectives sur Florence et la vallée de l'Arno. Le jardin est un chef d'oeuvre de l'art topiaire, technique qui consiste à tailler buis, laurier-tin, ifs...en formes géométriques ou animalières.

Pour Dominique Lafourcade, « Lors de la création d'un jardin, le dialogue avec le paysage environnant s'impose. Puis l'art de la taille se confronte à son tour à l'univers minéral. Ensemble, dans un face-à-face fondamental, ils déterminent l'ossature du jardin »... Topiaires, terrasses, fontaines, calades, murets, plans d'eau, oculus, treilles... sont le vocabulaire indispensable de tout architecte paysagiste, amoureux de ces jardins du Sud.

En Provence, dans les Alpilles ou dans le Lubéron, le jardin s'exprime dans la continuité de la maison. Et Dominique Lafourcade imagine dans ses jardins de véritables lieux de vie, lieux où l'on se repose, où l'on déjeune en famille ou entre amis à l'ombre, où l'on rêve le soir lorsque le vent s'adoucit...